Cette semaine, j’ai quitté Lyon, où j’avais posé mes bagages depuis presque deux ans… Et pour finir en beauté mon séjour dans la capitale de la gastronomie, je me suis offert le menu deluxe du “Culina Hortus”. Ce restaurant végétarien haut de gamme, qui a ouvert l’année dernière dans le quartier de l’hôtel de ville, est très souvent plein… Mais en plein milieu de l’été, j’ai enfin réussi à réserver une table 😉 Je vous propose de découvrir avec moi leur menu “sept récoltes”, plein de surprises et 100 % végétarien !

Un vrai restaurant gastronomique, 100 % végétarien

Le “Culina Hortus” propose une carte 100 % végétarienne, sans viande, ni œufs, ni poisson. Elle n’est cependant pas végane, c’est-à-dire qu’ils ne s’interdisent pas certains produits animaliers comme le lait ou le miel. En ce qui me concerne, ça me convient très bien. Mais sachez qu’ils proposent des alternatives véganes pour tous leurs plats !

Menu du soir en quatre ou sept “récoltes”

Le soir, le restaurant propose deux formules : en “quatre récoltes” (42 €) ou “sept récoltes” (58 €). Si on prend quatre récoltes, on doit choisir entre les deux plats, les deux entrées et les deux amuse-bouches de la carte. Mais si on on choisit la formule “sept récoltes”, on goûte chacun des plats de la carte, avec des portions plus petites !

Vu que c’était une occasion spéciale et que j’étais avec Marie, une amie aussi gourmette que moi, nous n’avons pas beaucoup hésité avant de choisir la formule sept récoltes… Et du coup, pour garder la surprise, nous n’avons même pas regardé la carte. Personnellement, c’est la façon dont je préfère manger au restaurant : découvrir le contenu des plats au moment où le serveur les annonce !

Pour notre premier repas au Culina Hortus, nous avons eu beaucoup de chance : nous avons été placées tout contre la cuisine ouverte ! Selon moi, c'est un véritable plus. Et la cuisine était IM-PEC : pas une miette qui traînait...
Pour notre premier repas au “Culina Hortus”, nous avons eu beaucoup de chance : nous étions placées tout contre la cuisine ouverte ! Selon moi, c’est un véritable plus pour un resto. En plus, la cuisine était IM-PEC : pas une miette qui traînait…

Vous vous dites peut-être que le choix de la carte est un peu restreint, avec seulement deux options à chaque fois ? Pour ma part, je trouve que c’est justement ce qui fait sa valeur : tous les plats affichés au menu sont des “stars” ! Et surtout, la carte change tous les mois. Chaque proposition est donc d’une magnifique saisonnalité… Sans compter que c’est très malin, car du coup on a envie d’y retourner pour découvrir la nouvelle carte 😉

Un joli cocon de bois au cœur de Lyon

Le "Culina Hortus" se situe rue de l'Arbre-Sec, près de l'Hôtel de Ville de Lyon. Le bâtiment ancien a été rénové en 2018 avec, je trouve, beaucoup de goût. L'intérieur du restaurant, tout en pierre et bois, forme un cocon à la fois élégant et chaleureux.
Le “Culina Hortus” se situe rue de l’Arbre-Sec, près de l’Hôtel de Ville de Lyon. Le bâtiment ancien a été rénové en 2018 avec, je trouve, beaucoup de goût. L’intérieur du restaurant, tout en pierre et bois, forme un cocon à la fois élégant et chaleureux.

Précisons que le cadre du restaurant est extrêmement agréable. L’intérieur de ce bâtiment ancien a été très joliment rénové avec du bois, pour un résultat à la fois moderne et fidèle à l’esprit du vieux Lyon. L’effet général est très apaisant, on s’y sent bien. En outre, la jolie vaisselle en grès et porcelaine était fort à mon goût 🙂

Amuse-bouches, pain et beurre maison : un vrai gastro !

En tout, nous avons eu droit à quatre amuse-bouches différents... Ci-dessus : courgette crue à la gelée de tomates, polenta craquante et fondante à l'épicéa, concombre au fromage frais et sarrasin torréfié. Une vraie approche gastro, qui annonçait la couleur !
En tout, nous avons eu droit à quatre amuse-bouches différents… Ci-dessus : courgette crue à la gelée de tomates, polenta craquante et fondante à l’épicéa, concombre au fromage frais et sarrasin torréfié. Une vraie approche gastro, qui annonçait la couleur !

Le “Culina Hortus” a une vraie démarche gastronomique, en soignant ses clients dans les moindres détails. On nous accueille avec des amuse-bouches surprise, un pain aux graines délicieux et du beurre maison aux herbes. Comme dans les grands restaurants, chaque convive dispose d’une petite assiette à pain et d’un couteau à beurre… A ce genre de détail, on sent qu’on prend bien soin de nous.

Deux entrées tout en douceur

“Petit pois, girolle, ail noir”

PANNA COTTA PETIT POIS, PETITS POIS FRAIS, POELEE DE GIROLLES, PUREE  D’AIL NOIR, POUDRE D’HERBES, SORBET PETIT POIS, CHIPS DE PAIN,  TETRAGONE.

Cette première entrée était faite sur-mesure pour moi, car J’ADORE les petits pois, les girolles et l’ail noir !! Le sorbet petit pois (en bas à gauche) était une tuerie, juste assaisonné comme il fallait, et contrastant avec les girolles chaudes. La petite purée d’ail noir (en bas) formait un condiment parfait, avec son petit goût salé-malté, un peu comme de la sauce soja. Seul bémol, partagé par ma copine Marie : la “panna cotta” de petits pois était trop collée. L’excédent de gélifiant l’empêchait de fondre en bouche… Dommage, car au niveau des saveurs c’était super bien équilibré !

“Raviole, tomate, ail éléphant”

CONSOMME DE TOMATE, TOMATE GRILLEE AU BARBECUE, RAVIOLES FARCIES TOMATE ET MASCARPONE, TOMATE CERISE CONFITE, AIL ELEPHANT.

Cette fois-ci, aucune déception sur la texture : la fine raviole fondait sous le palais et le consommé de tomate coulait en bouche. Un vrai bon goût de tomate, avec beaucoup de fraîcheur et une juste acidité. Une super entrée faisant honneur à l’été !

Deux plats hauts en couleurs

“Rotollo, épinard, basilic”

ROTOLLO FARCI RICOTTA ET EPINARD, PUREE D’EPINARD, BEURRE DE BASILIC, SALADE DE LEGUMES CROQUANTS A L’ITALIENNE.

Qu’il était beau, ce plat ! Et plein de textures différentes. La mousse de basilic était extrêmement légère, tandis que la purée d’épinard était plus concentrée. La salade de légumes marinés croquait sous la dent et le rotollo en lui-même, un cylindre de pâte fourré à la ricotta et aux épinards, fondait en bouche. Une dégustation à la hauteur de la présentation 🙂

“Polenta, artichaut, berce”

PALET DE POLENTA, MOUSSELINE D’ARTICHAUT, ARTICHAUT POIVRADE EN  BARIGOULE, COURGETTE GRILLEE, FLEUR DE COURGETTE FARCIE D’UNE PIPERADE,  JUS CORSE A LA BERCE.

Le deuxième plat était très gourmand, avec un pavé de polenta croustillante, un purée d’artichaut très goûteuse, un artichaut barigoule et des légumes rôtis. Petit coup de cœur : la fleur de courgette farcie à la piperade, tellement estivale ! Enfin, le jus de berce, bien corsé, valait n’importe quel jus de viande…

Fromage ou “faux-mage” ?

TERRINE DE ROQUEFORT AUX NOIX, SALADE D’HERBES POTAGERES, MARMELADE DE CERISE

Pour l’étape du fromage, nous avions le choix entre une terrine de roquefort aux noix (ci-dessus) ou une option végane de “faux-mage”. Pour moi, pas photo : je suis fan de roquefort 😉 Et comme on se fichait pas de nous, il était servi avec une petite salade d’herbes parfumées, une marmelade de cerises et du très bon pain. Au poil !

Trois desserts (et boum)

“Pêche, Earl Grey, bergamote”

PECHES FRAICHES ET ROTIES AU THE EARL GREY, CREME PATISSIERE, GEL PECHE,  SABLE BRETON BERGAMOTE, SORBET PECHE, ESPUMA EARL GREY ET BERGAMOTE

Le premier dessert s’est révélé être un coup de cœur : il s’agissait d’une déclinaison autour de la pêche. Il y en avait de diverses sortes, crue ou rôtie, et surtout un délicieux sorbet pêche au goût tout doux. La petite mousse au thé Earl Grey se mariait très bien avec la pêche et le crumble apportait de la texture. La seule chose que j’ai moins appréciée était la crème pâtissière, qui avait l’air faite à base de soja – mais il faut dire que je ne suis pas une amatrice du genre…

“Chocolat, framboise, estragon”

CREMEUX CHOCOLAT NOIR NYANGBO 68 % PUR GHANA, GEL FRAMBOISE, FRAMBOISES  FRAICHES, BEIGNET CHOCOLAT FRAMBOISE, SORBET FRAMBOISE ET ESTRAGON,  SABLE CACAO ESTRAGON

Pour ce dessert, je me suis dit : “wahou, ils ont du culot d’associer le chocolat et l’estragon !” Ce mélange n’est certainement pas consensuel. Mais en fait, je trouve que ça fonctionne très bien, surtout avec la fraîcheur de la framboise. Nous avions donc un généreux crémeux au chocolat très noir, un petit beignet au chocolat tout léger et un crumble chocolat. Côté framboise, des framboises fraîches, un gel de framboise et un sorbet framboise-estragon, encore une fois super bon. Décidément, ils sont balèzes en glaces…

Mignardise : brioche maison

La mignardise pour clôturer le menu était une brioche maison aux graines de tournesol, à partager pour deux convives.

Pour nous achever Pardon, pour terminer, on nous a servi une petite brioche maison aux graines de tournesol. Elle était à partager entre nous deux, mais j’ai dû me dévouer car Marie a déclaré forfait : elle ne pouvait plus avaler une miette, végétarienne ou pas xD

Une fois encore, cette petite mignardise surprise à la fin du repas était la marque d’un vrai resto gastronomique. Légère déception de mon côté : à travers la vitre de la cuisine ouverte, j’avais repéré de jolies brioches aux pralines… Mais le hasard a fait que nous sommes tombées sur la version tournesol. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois, serait-ce dans plusieurs années 😉

Mon avis global sur le “Culina Hortus”

Selon moi, le “Culina Hortus” mérite bien sa réputation, malgré quelques très légères erreurs (je pense à la panna cotta trop collée). Ce n’est pas donné mais c’est un vrai restaurant gastronomique, donc ça me paraît justifié. Variété, gourmandise et surprises sont au rendez-vous : c’est tout ce que j’attends d’un tel restaurant ! Et bien-sûr, on paye la rareté : peu de restaurants de ce niveau proposent un menu 100 % végétarien.

De plus, le service était au poil : on n’a jamais attendu, tout s’est enchaîné avec fluidité. A peine avais-je laissé tomber mon couteau avec fracas qu’un serveur se matérialisait à ma droite avec un couteau propre. Ma copine Marie a même prétendu que je l’avais fait exprès, étant donnés les beaux yeux du serveur… Comme si c’était mon genre :p

En bref, je trouve que le “Culina Hortus” réussit le pari de rendre un menu 100 % végétarien très gourmand, surprenant et satisfaisant. Si cet article vous a donné envie et que vous avez quelque chose à fêter – ou pas… allez-y ! Mais pensez à réserver 😉

Cet article a 2 commentaires

  1. Absolument tentant! La liste des bonnes adresses à visiter à Lyon s allonge….

    1. Eh oui, c’est vraiment une ville de gastronomes !! ^^

Laisser un commentaire

Fermer le menu