Volcan de Sakurajima : cendres noires sur mer azur

Bonjour à tous, chers Radis 🙂 Aujourd’hui, je vous raconte notre magnifique journée d’été autour de Sakurajima, le volcan le plus actif du Japon ! Sakurajima est le symbole de la grande ville de Kagoshima, tout au sud de l’île de Kyushu. Si on exclut les petites îles tropicales perdues dans le Pacifique, on est vraiment à la pointe sud du Japon. Le volcan de Sakurajima se dresse sur une presqu’île toute ronde, à quinze minutes en ferry du port de Kagoshima. Entre pluie de cendres et mer ensoleillée, nous y avons passé une journée inoubliable… À tel point que je vais devoir vous abreuver de superlatifs 😉

(suite…)

Suite et fin du Kumano Kodô : jusqu’au Pacifique !

Chers Radis, je termine aujourd’hui la trilogie d’articles retraçant nos vacances sur la péninsule de Kii, au sud d’Osaka. Après une première étape méditative sur le mont Koya, la semaine dernière je vous racontais nos débuts sur le pèlerinage du Kumano Kodô… Dans ce troisième et dernier chapitre, poursuivons ensemble notre exploration des lieux sacrés de la péninsule et descendons jusqu’à l’océan ! Au programme : les deux derniers grands sanctuaires du Kumano Kodô et un petit détour par le port de Katsuura Onsen 🙂

(suite…)

Sur les sentiers du Kumano Kodô : Hongû et ses onsen

Chers Radis, il est temps de vous raconter la suite de mes vacances sur la superbe péninsule de Kii ! Dans mon dernier article, je vous racontais notre première étape sur le très mystique mont Koya. Aujourd’hui, passons à l’étape suivante de notre périple en amoureux : nos premiers pas sur les sentiers de pèlerinage du Kumano Kodô. Nous avons en effet visité le Hongû Taisha, l’un des trois grands sanctuaires qui ponctuent ce parcours entièrement classé par l’UNESCO. Et nous en avons profité pour faire trempette dans les onsen (sources chaudes) qui l’entourent 🙂 Après deux baignades hors du commun et une randonnée exceptionnelle de beauté, je vous confirme que le Japon n’a pas encore fini de me surprendre…

(suite…)

Vingt-quatre heures chez les moines végétariens du mont Koya

Bonjour chers Radis 🙂 Avec la fin du confinement japonais, j’ai enfin repris la route pour me rendre à une destination dont je rêvais depuis des années : le mont Koya ! En effet, je viens de passer une magnifique semaine en amoureux sur la péninsule de Kii, au sud d’Osaka, et le mont Koya a été notre première étape dans cette région. Sur cette montagne sacrée hors des sentiers battus, nous avons dormi dans un paisible monastère bouddhiste. L’occasion pour nous de découvrir les rites du bouddhisme ésotérique et de nous initier à la méditation zen… Et surtout, de déguster la fameuse cuisine végétarienne que les moines du mont Koya pratiquent depuis plus de 1200 ans ! Retour sur les vingt-quatre heures les plus mystiques de mon année 😉

(suite…)

Connaissez-vous le NEGI, la ciboule japonaise ?

Si vous lisez mon blog depuis un moment, vous avez dû tomber assez souvent sur le terme “negi”. Et ça doit aussi être le cas si vous consultez régulièrement des recettes japonaises… Car ce légume est omniprésent dans la cuisine nipponne ! Aujourd’hui, je vous explique tout sur cette ciboule japonaise que j’adore 🙂

(suite…)

Recette : les huit secrets d’une vraie soupe miso !

On connaît tous la soupe miso en accompagnement des sushis, mais c’est surtout un incontournable de tout repas japonais traditionnel. C’est pourquoi j’en prépare souvent pour agrémenter mes menus japonais ! Mais attention, jamais avec de la vilaine soupe miso instantanée… D’autant plus que c’est très facile d’en faire soi-même ! Grâce à mes hôtes japonais, j’ai appris que retrouver le goût authentique d’une soupe miso est à la portée de tout le monde… À condition de respecter quelques règles d’or 😉

(suite…)

8 détails improbables de la vie campagnarde au Japon

Au cours de mes différents voyages au Japon, j’ai cumulé plusieurs mois de vie à la campagne. Grâce au wwoofing, le volontariat dans de petites fermes bios, j’ai même pu vivre chez l’habitant et partager l’intimité de ces campagnes… Au cours de ces expériences, j’ai découvert plein de détails insolites dont je ne me serais jamais douté en restant en ville ! Voici une petite sélection de mes anecdotes préférées 🙂

(suite…)

Une fille seule au Japon : sur le fil entre sérénité et misogynie

Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous un témoignage tout personnel : comment je vis de voyager seule, en tant que jeune femme, au Japon. Vous savez sans doute que le Japon est l’un des pays les plus sûrs au monde. Ainsi, c’est une destination idéale pour les voyageuses en solo, surtout quand on débute ! En tant que touriste, je m’y suis toujours sentie en grande sécurité. Cependant, depuis six mois que j’y vis à plein temps, je fais l’expérience d’une autre réalité : la profonde misogynie de la société japonaise.

(suite…)

Cueillette de SANSAI, les herbes sauvages du Japon

Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous ma dernière découverte culinaire au Japon : les sansai, ou plantes sauvages comestibles ! En effet, comme j’ai le bonheur de loger dans une ferme familiale, cela fait plusieurs fois que nous en cuisinons. Ces “légumes de montagne”, comme on les appelle en japonais (山菜), sont un grand classique de la cuisine japonaise printanière. Herbes des talus, fleurs sauvages, jeunes pousses d’arbres…. On les utilise de nombreuses manières, y compris dans les desserts ! Je voulais absolument partager cette expérience avec vous. Je vous propose donc un petit tour dans la prairie derrière la ferme 😉

(suite…)

Trouver des hôtes de wwoofing au Japon : mon petit guide

Chers Radis ! Dans mon dernier article, je vous racontais pourquoi le wwoofing est mon moyen favori de voyager au Japon pour pas cher. Grâce à ce volontariat gratuit dans de petites fermes bios, j’ai pu vivre des moments extraordinaires au Japon ! Mais c’est notamment parce que j’ai su bien choisir mes hôtes… Voici donc quelques conseils tirés de mes sept expériences de wwoofing au Japon. J’espère qu’ils vous permettront de vous éclater autant que moi 🙂

(suite…)

WWOOFING : voyager au Japon sans dépenser un radis !

Aujourd’hui, je vous parle de ma façon favorite de voyager au Japon sur un petit budget : le wwoofing ! Il s’agit de volontariat gratuit dans de petites fermes bios. Contre quelques heures de jardinage et autres petits services par jour, on vit et mange gratuitement avec une famille japonaise. Qu’on soit touriste ou en visa vacances-travail, il permet à n’importe qui de plonger au cœur de la culture japonaise… Tout en ne dépensant pas un sou pour le gîte et le couvert ! Grâce au wwoofing, j’ai pu rencontrer des gens formidables, visiter de magnifiques coins de campagne et, surtout, troooop bien manger 😉

(suite…)

Jôetsu, perle méconnue au nord du Chubu

Aujourd’hui, je vous propose de continuer à explorer les villes méconnues de la préfecture de Niigata. Découvrons à présent Jôetsu, nichée au bord de la Mer du Japon et au pied des montagnes où j’ai vécu l’hiver dernier. Une étape pleine de surprises, qui vaut largement un petit weekend en amoureux ! Au programme ? Fleurs de cerisiers autour du château, temples au milieu des cèdres, onsen sauvage et sashimi en bord de mer… Suivez la guide 🙂

(suite…)