Que faire au lac Towada ? De la rando et du vélo, pardi !

Bonjour chers Radis ! Aujourd’hui, je reviens sur mes trois jours de vacances en solo au bord du lac Towada, au nord du Japon. Ce joli lac aux eaux transparentes, formé dans le cratère d’un volcan endormi et entouré de forêts touffues, est l’un des joyaux de la préfecture d’Aomori. Les contours du lac Towada, très prisés pour leurs feuillages d’automne, constituent en effet l’un des plus célèbres paysages du Japon ! Pourtant, comme le lac est reculé au milieu des montagnes, cela reste un coin très préservé, parfait pour les randonnées à pied ou à vélo. J’ai trouvé une petite auberge de jeunesse au bord de l’eau et me suis éclatée à explorer les environs à pied, à vélo, en bus, en bateau… et même en pédalo 😉 Suivez la guide !

(suite…)

Une petite visite aux potiers d’Arita, Imari et Karatsu

Bonjour chers Radis ! Aujourd’hui, je vous raconte les trois jours que j’ai passés auprès des potiers de l’île de Kyushu, au sud du Japon. Les petites villes d’Arita, Imari et Karatsu forment un triangle au nord-ouest de l’île, où je me suis plongée dans l’histoire de la céramique japonaise. Pour moi qui ai grandi à l’arrière d’une poterie, c’était un vrai plaisir de retrouver un environnement aussi familier ! Sans compter que je suis moi-même une acheteuse de poterie invétérée 😉 Pour tous les amoureux d’artisanat et de culture japonaise, voici donc un nouveau détour hors des sentiers battus du Japon. J’espère que vous vous régalerez autant que moi !

(suite…)

Volcan de Sakurajima : cendres noires sur mer azur

Bonjour à tous, chers Radis 🙂 Aujourd’hui, je vous raconte notre magnifique journée d’été autour de Sakurajima, le volcan le plus actif du Japon ! Sakurajima est le symbole de la grande ville de Kagoshima, tout au sud de l’île de Kyushu. Si on exclut les petites îles tropicales perdues dans le Pacifique, on est vraiment à la pointe sud du Japon. Le volcan de Sakurajima se dresse sur une presqu’île toute ronde, à quinze minutes en ferry du port de Kagoshima. Entre pluie de cendres et mer ensoleillée, nous y avons passé une journée inoubliable… À tel point que je vais devoir vous abreuver de superlatifs 😉

(suite…)

Suite et fin du Kumano Kodô : jusqu’au Pacifique !

Chers Radis, je termine aujourd’hui la trilogie d’articles retraçant nos vacances sur la péninsule de Kii, au sud d’Osaka. Après une première étape méditative sur le mont Koya, la semaine dernière je vous racontais nos débuts sur le pèlerinage du Kumano Kodô… Dans ce troisième et dernier chapitre, poursuivons ensemble notre exploration des lieux sacrés de la péninsule et descendons jusqu’à l’océan ! Au programme : les deux derniers grands sanctuaires du Kumano Kodô et un petit détour par le port de Katsuura Onsen 🙂

(suite…)

Sur les sentiers du Kumano Kodô : Hongû et ses onsen

Chers Radis, il est temps de vous raconter la suite de mes vacances sur la superbe péninsule de Kii ! Dans mon dernier article, je vous racontais notre première étape sur le très mystique mont Koya. Aujourd’hui, passons à l’étape suivante de notre périple en amoureux : nos premiers pas sur les sentiers de pèlerinage du Kumano Kodô. Nous avons en effet visité le Hongû Taisha, l’un des trois grands sanctuaires qui ponctuent ce parcours entièrement classé par l’UNESCO. Et nous en avons profité pour faire trempette dans les onsen (sources chaudes) qui l’entourent 🙂 Après deux baignades hors du commun et une randonnée exceptionnelle de beauté, je vous confirme que le Japon n’a pas encore fini de me surprendre…

(suite…)

24h chez les moines végétariens du mont Koya

Bonjour chers Radis 🙂 Avec la fin du confinement japonais, j’ai enfin repris la route pour me rendre à une destination dont je rêvais depuis des années : le mont Koya ! En effet, je viens de passer une magnifique semaine en amoureux sur la péninsule de Kii, au sud d’Osaka, et le mont Koya a été notre première étape dans cette région. Sur cette montagne sacrée hors des sentiers battus, nous avons dormi dans un paisible monastère bouddhiste. L’occasion pour nous de découvrir les rites du bouddhisme ésotérique et de nous initier à la méditation zen… Et surtout, de déguster la fameuse cuisine végétarienne que les moines du mont Koya pratiquent depuis plus de 1200 ans ! Retour sur les vingt-quatre heures les plus mystiques de mon année 😉

(suite…)

Trouver des hôtes de wwoofing au Japon : le super guide

Chers Radis ! Dans mon dernier article, je vous racontais pourquoi le wwoofing est mon moyen favori de voyager au Japon pour pas cher. Grâce à ce volontariat gratuit dans de petites fermes bios, j’ai pu vivre des moments extraordinaires au Japon ! Mais c’est notamment parce que j’ai su bien choisir mes hôtes… Voici donc les conseils-clés tirés de ma dizaine d’expériences de wwoofing au Japon. J’espère qu’ils vous permettront de vous éclater autant que moi 🙂

(suite…)